SyTEST.Net - Tests, Images, Screenshots et Videos de Roms N64

SyTEST.Net



Tests de Roms



Roms N64



Partenaires



Site Audité Par




Banjo-Tooie

Test de la Rom | Images du Jeu (14) | Screenshots (5) | Vidéos (1)

Box art du jeu Banjo-Tooie > Editeur : Nintendo
> Développeur : Rare
> Genre : Aventures
> Joueurs : 1
> Rumble pack : activé
> Testé avec : Project64 V1.5
> Versions émulées :jap,eur,usa
> Langue : jap,fre,eng
 

Les Notes de Banjo-Tooie
Jouabilité :
Intérêt :
Graphisme :
Son :
 
Note Générale :


Le Test de Banjo-Tooie

Ouf après pres de 2 ans d'attente,la suite très attendue, de Banjo-Kazooie est enfin émulée. Commençons par les graphismes. Banjo-Tooie est très réussi, une véritable prouesse: les décors sont bien mieux réalisés que ceux de Banjo- Kazooie et les textures bien plus fines et détaillées. Coté émulation, le plugin Video de Jabo3D6 1.5 y est pour beaucoup, mais il y a un petit problème: le fluidité du jeu n'est pas toujours au rendez-vous. Très fréquement vous aurez des ralentissements mais il suffit généralement de bouger votre personnage ou de changer la configuration du plugin video pour stopper ces ralentissments. Ce n'est vraiment pas très grave.
Sur le plan jouabilité, la rom s'en sort admirablement ! C'est tout simplement parfait. Banjo se contrôle presque instinctivement et les très nombreux autres mouvements que vous allez apprendre tout au long de votre aventure s'intègrent parfaitement au gameplay original. De nombreuses vraies scènes de platesformes on été ajoutées et c'est un vrai plaisir que de diriger parfaitement cet ours et son sac à dos bleu dans ces sublimes univers 3D. Comme dans le premier Banjo, une taupe vous apprendra de nombreux nouveaux mouvements, en plus de tous ceux que vous avez déjà appris dans le premier. Le tout s'enchaîne parfaitement et Banjo réagit au doigt et à l'oeil à chaque sollicitation. Il n'y a vraiment rien à redire.
Tous ceux qui ont joué à Banjo-Kazooie avaient du remarquer que le contrôle en milieu aquatique n'était pas très pratique, les problèmes de caméra n'arrangeait rien à cela. Mais tout cela c'était dans Banjo-Kazooie ! Dans Banjo-Tooie, c'est tout l'inverse, jamais la jouabilité dans l'eau n'a été aussi bonne ! Même des jeux comme Rayman 2 n'arrivent pas à l'égaler. Et c'est comme ça pour tout le jeu : en l'air, sur terre, dans des véhicules, partout la jouabilité excelle ! Sérieusement c'est une des meilleure jouabilité jamais vue sur N64. Nintendo est connu pour leurs jeux souvent très maniables mais Rare a connu quelques "ratés" dans leur carrière comme par exemple "Jet Force Gemini", juger trop imprécis ou encore Donkey Kong 64, critiqué comme "trop lent et peu vivace". Ici rien de tout cela, c'est parfait, un point c'est tout !
Coté musiques et son, Banjo-Tooie est un des jeux le plus extraordinaire: on retrouve les thèmes connus du premier jeu et un nombre incroyable de nouveaux thèmes, dorénavant cultes. Les musiques sont sublimes, très variées et collent parfaitement aux mondes correspondants. Rareware a utilisé la même technique de changement de musique en temps réel que dans Banjo-Kazooie: lorsque vous êtes sur le monde principal, on entend la musique correspondante puis lorsque vous vous approchez, par exemple du cirque, le thème reste le même mais les instruments et le rythme changent, le tout en temps réel. Cela donne un effet très plaisant car il n'y a pas de rupture intempestive du fond sonore. Comme les thèmes sont nombreux et magnifiques, c'est un vrai plaisir musical que nous offre Banjo-Tooie ! Coté bruitages, que dire si ce n'est parfait ! Variés, très bien réalisés, ils rythment le jeu admirablement. Rareware a utilisé le même procédé des "fausses voix": chaque personnage parle par onomatopées. Sur ce point, on aime ou on n'aime moins ;
Au final, l'ambiance sonore est sublime et bien meilleure que dans le premier volet. C'est relativement rare d'avoir des musiques et des bruitages d'un tel niveau dans un jeu Nintendo 64. Pour l'intérêt du jeu, il est certain que Banjo-Tooie vous tiendra très longtemps en haleine. Le jeu est extrêmement varié, offrant à la fois des mini-jeux très divertissants, des scènes plus nombreuses, des énigmes drôles, des univers 3D gigantesques, etc... La durée de vie du jeu devient donc énorme: il vous faudra 35 à 45 heures de jeu pour en arriver à bout. Sans compter le mode multijoueurs, vraiment sympa avec tous les modes différents. Ajoutez aussi à cela la possibilité de refaire les nombreux boss et mini-jeux que vous rencontrerez dans votre aventure par l'intermédiaire d'un engin particulier dans le menu. Avec un jeu aussi varié et un gameplay aussi large, Banjo-Tooie possède un intérêt énorme pour n'importe quel joueur. Le point fort du jeu réside bien-sûr dans cette variété des actions et des scènes que vous rencontrerez, qui donne toujours envie d'aller plus loin. C'est généralement difficile pour un jeu de plateformes de n'être jamais pareil et de toujours innover dans les actions que l'on vous demande mais Rareware a réussi le pari !
En conclusion,Banjo-Tooie approche de la perfection. Cette fois-ci il arrive sans mal à dépasser le plombier italien. Les graphismes superbes, l'ambiance sonore incroyable, la jouabilité parfaite et l'intérêt constant du jeu nous offrent un des meilleurs jeux sur Nintendo 64. A placer aux cotés d'un Zelda ou d'un Perfect Dark!



Copyright © 2003 - SyTEST.Net - Créateur : BFrançois & SyQuest - Webmaster : BFrancois