SyTEST.Net - Tests, Images, Screenshots et Videos de Roms N64

SyTEST.Net



Tests de Roms



Roms N64



Partenaires



Site Audité Par




Quest 64

Test de la Rom | Images du Jeu (6) | Screenshots (4) | Vidéos (1)

Box art du jeu Quest 64 > Editeur : THQ
> Développeur : Imagineer
> Genre : RPG
> Joueurs : 1
> Rumble pack : non activé
> Testé avec : Project64 V1.5
> Versions émulées :usa
> Langue : eng
 

Les Notes de Quest 64
Jouabilité :
Intérêt :
Graphisme :
Son :
 
Note Générale :


Le Test de Quest 64

Enfin! Un jeu de rôles au Nintendo 64. Depuis le temps qu'on en rêvait. Toute la communauté de joueurs de jeux de rôles attendait ce jeu qui devait combler un si grand vide sur le N64. Laissez-moi vous dire que SquareSoft et Sony peuvent dormir tranquille, car ce n'est pas le jeu de THQ qui va leur faire peur. Une histoire minable, accompagnée d'un gameplay minable et de la magie minable. Bref, vous l'avez deviné, Quest 64 est un jeu tout à fait minable.
Voici l'histoire: vous incarnez un apprenti magicien, Brian, qui doit sauver son père et tout le royaume du méchant magicien qui en a profité pour voler le grimoire (livre de magie noire). Si vous échouez, le royaume est perdu. Même dit comme ça, l'histoire n'est pas envoûtante. Les amateurs de PSX peuvent bien dire que le 64 est une console pour enfants avec une histoire comme ça. Qu'est-ce qu'attend Nintendo pour former un comité qui évalue les jeux qui sortent?
Bon, passons au gameplay, qui est médiocre en passant, comme tout le reste du jeu d'ailleurs. Votre univers est disposé à la Super Mario 64, soit en trois dimensions. L'idée est audacieuse certes, mais il est très difficile de se déplacer dans ce monde. Lorsque vous êtes en dehors d'une ville, des ennemis apparaissent de temps à autre à la Final Fantasy : l'écran change et vous arrivez face à votre ou vos ennemis dans ce que j'appelle les deux octogones. Votre personnage se trouve dans un petit octogone qui indique la portée de vos mouvements à chaque tour, car les batailles ne sont pas en temps réel. Pour éviter les attaques ennemis vous n'avez qu'à esquiver vous même en vous déplaçant constamment, mais c'est assez difficile.
Vous disposez, comme armes, de quatre magies élémentaires : le feu, l'eau, la terre et le vent. En plus de ça, le redoutable bâton du magicien... redoutable mon œil. C'est quoi le plus redoutable: une épée de 10 pieds de long ou un petit bout de bois? Pour utiliser cette arme, vous devez vous coller contre l'ennemi et si vous ne le tuez pas, vous allez vous exposer à un maximum de dommage au prochain tour. Le deuxième octogone délimite l'aire de combat. Si vous en sortez, le combat s'arrête et vous vous êtes enfui.
Une fois le combat terminé, vous recommencez là ou vous étiez mais, dans une autre direction. La carte étant des plus mal faites, il est courant de revenir sur ses pas ou de se perdre. Donc, beaucoup de frustrations sont à prévoir.
Pour acquérir d'autres magies, il faut : 1- Trouver des diamants magiques ou 2- Acquérir de l'expérience. Lorsque vous avez trouvé un diamant ou avez assez d'expérience on vous offre la possibilité de monter d'un point le total d'un des 4 éléments. Le maximum est de 50 points, donc 200 points en tout. Je vous conseille d'investir tout vos points dans l'élément de l'eau pour accéder à la magie qui vous redonne vos points de vie.
S'il y a une chose de réussie dans le jeu, c'est peut-être les graphiques. Suivant le standard établi par Super Mario 64, les graphismes tridimensionnels sont bien réalisés. Les ennemis sont assez bien faits, mais rien pour écrire à sa mère... De toute façon, ça prend pas mal plus que des graphiques soignés pour avoir un bon jeu. D'habitude ça aide, mais ici ça ne change rien du tout : le jeu est quand même nul.
Malgré les nombreuses innovations que THQ a amenées, je trouve que certaines étaient trop audacieuses, surtout lorsque c'est le premier jeu sur une console à tomber dans la catégorie jeu de rôles. THQ aurait dû y aller avec une approche plus conservatrice et conventionnelle parce qu'un jeu de rôles 3D avec les deux octogones c'est un peu trop audacieux à mon goût.
En fin de compte, il faut donner du crédit à THQ pour avoir tenté sa chance avec un jeu de rôles, mais une foule de claques pour l'avoir fait aussi mauvais. N'allez pas vous demander pourquoi il n'y a plus personne qui veut faire de jeux de rôles sur le Nintendo 64. Je comprends ça, c'est décourageant! Il faudrait qu'un certain Shigeru Miyamoto s'y mette!



Copyright © 2003 - SyTEST.Net - Créateur : BFrançois & SyQuest - Webmaster : BFrancois